Idée principale

L’Hospice « Le Pré-aux-Bœufs » se définit en tant qu'habitat et lieu de travail pour personnes ayant des troubles socio-psychiatriques et étant  surchargées par les exigences sociales et/ou du monde du travail. De plus, ces personnes ne rentrent plus dans les mesures d’intégrations traditionnelles ou ne sont que peu sensibles aux interventions thérapeutiques.

Puisqu'un programme d'accompagnement clairement défini les surchargeraient, l’Hospice « Le Pré-aux-Bœufs » part du principe que ses habitantes et ses habitants ont besoin d'une offre d’habitation et d’occupation individuelle et à bas seuil.

Tous/tes les employé(e)s de l'hospice adhèrent aux principes suivants:

  • Toute personne est vue en tant qu’individu. Son passé, ses ressources ainsi que ses limites sont respectés et pris en considération.
  • Toute personne a le droit au respect, à l’autodétermination et à l’estime.
  • Toute personne doit avoir la possibilité de créer son espace vital soi-même.
  • Toute personne doit avoir l’opportunité de travailler selon ses aptitudes psychiques et physiques.

Démarcation entre vie quotidienne et méthodologie thérapeutique

La vie quotidienne s’adapte aux envies des habitantes et des habitants de l’Hospice. L'accompagnement est basé sur une méthodologie quotidienne et non thérapeutique.

Volontairement, l’Hospice « Le Pré-aux-Bœufs » créé ses offres dans le domaine par rapport au seuil de faiblesse. Par cela, l’Hospice « Le Pré-aux-Bœufs » ainsi que ses employées et ses employés cherchent à soutenir, aider et encourager les habitantes et les habitants dans leur vie  et leur situation  actuelle.

Le principe du bas seuil dans l'offre de l’Hospice « Le Pré-aux-Bœufs »

Le concept des soins ainsi que le règlement intérieur définissent l'orientation à suivre.

  • Environnement à exigence basse : pas d’obligation de présence, programme quotidien minimal, entre autre.
  • Devoirs et tâches quotidiens individuellement fixés selon l’habitante ou l'habitant (nécessite un volontariat important).
  • Importante orientation sur les besoins, possibilités et limites de chaque habitantes et habitants.
  • Certaine tolérance vis-à-vis de comportements déviants.
  • Encouragement individuel et conservation des compétences quotidiennes.

Afin d’accomplir les devoirs andragogiques, les employées et les employés de l’Hospice « Le Pré-aux-Bœufs » doivent posséder les compétences méthodologiques et l’expérience professionnelle nécessaire.

Toute prestation thérapeutique supplémentaire est assurée par des spécialistes externes.

La situation géographique et l’infrastructure de l’Hospice « Le Pré-aux-Bœufs » sont des outils importants dans la réalisation de l'objectif principale.

Les lieux offrent ainsi la possibilité de s’apaiser dans un encadrement social et offre aux habitantes et aux habitants la possibilité de vivre en communauté. Néanmoins,  ils doivent pouvoir décider s'ils souhaitent participer activement, ou non,  à la communauté. De plus, l’endroit propose, grâce à sa situation géographique rurale, une multitude d’offres de travail et de loisirs.